Blog
Ail: les bienfaits, l'histoire et conseil d'utilisation en cuisine

Aliments: L’Ail


sidebar-caro

Retrouvez toutes mes vidéos (au moins 2 nouvelles vidéos par semaine) sur la nutrition, l'alimentation, des recettes, des conseils de bien-être et developpement personnel mais aussi des vidéos d'escapades et voyages sur ma page Youtube la Planète de Caro, C'est gratuit !


Attention, là, nous allons parler de l’aliment médicament (alicament pour les intimes) ultime. Celui qui, en plus de pouvoir chasser les vampires, est aussi l’aliment de prévention de nombreuses maladies. Je sais ce que vous pensez, ça donne mauvaise haleine, ça pique, c’est fort. Et pourtant, je ne peux que vous conseiller d’en manger le plus souvent possible, et même un peu tous les jours. En plus vous allez le voir il s’accommode avec de nombreux plats.

Avec tout ça je ne vous ai même pas dit de quel aliment il s’agit, mais bon je pense que vous avez déjà trouvé, nous allons parler de l’Ail !

La petite histoire de l’ail

L’ail n’est vraiment pas né d’hier. On estime sa découverte à plus de 5000 ans. En effet dès l’an -3750, des représentations en argiles de gousse d’ails ont été trouvé. Les premières branches seraient survenues en Asie Centrale, puis sur le pourtour méditerranéen et enfin dans le nord de l’Inde. Il était très consommé jadis pour la force qu’il donnait à ceux qui l’ingérait (voir chapitre les bienfaits). En Egypte, l’ail fût élevé au rang de divinité. Il apparait aussi dans de nombreuses oeuvres comme dans l’Odyssée d’Ulysse, où il est utilisé par ce dernier comme antidote pour ne pas être métamorphosé en pourceau.

Charlemagne recommanda fortement de cultiver l’ail dans son royaume (il avait fait de même pour les pois chiches, les anciens étaient plutôt bien renseignés en nutrition). L’ail se rendit en Amérique grâce à Christophe Colomb qui l’aurait introduit sur les terres du nouveau monde, même si la plante aurait mis très longtemps à être utilisée à plus grande échelle, à cause de l’influence du puritanisme.

Si vous souhaitez cultiver de l’ail chez vous, sachez que vous aurez besoin d’un sol riche, profond et léger, tout en étant bien drainé. Choisissez plutôt un engrais granulaire minéral, et débutez la plantation en mai, même si les récoltes seront plus importantes avec une plantation automnale (dans le cas de région plus chaudes avec un sol bien drainé).

Valeurs nutritives

(pour 100gr)

Macros

  • Calories : 555 kJ/131 kcal
  • Eau : 64 g
  • Protéines : 7,9 g
  • Lipides : 0,47 g
  • Glucides : 21,5 g dont sucres : 1,57 g
  • Fibres : 4,7 g

Minéraux

  • Phosphore : 161 mg
  • Potassium : 555 mg
  • Calcium : 17,7 mg
  • Manganèse : 0,41 mg

Vitamines

  • Vitamine B6 : 1,18 mg
  • Vitamine C :  17 mg

Quels sont les bienfaits de l’ail sur la santé ?

Donne de la force, améliore la libido

Depuis la nuit des temps, on utilise l’ail pour la force, avant même les shakers de protéine ! D’ailleurs un des premier conflit de l’humanité nous vient de la construction de la pyramide de Cheops, en effet les ouvriers égyptiens qui la construisaient s’étaient vu refuser leur ratio d’ail quotidienne, les romains l’utilisaient pendant les campagnes de guerre, et en donnaient aux paysans pour améliorer leur rendement pendant les vagues de chaleur, et les athlètes Grecs en mangeaient des quantités importantes pour améliorer leurs performances sportives. Alors si vous êtes un peu bloqué à un palier dans vos performances sportives, pourquoi ne pas faire une cure d’ail pour voir si cela change.

L’ail a aussi un coté aphrodisiaque, il améliore la libido et rend le sperme plus abondant.

L’ail, un allié contre le Cancer, et les infections

Vos voisins n’aiment pas l’odeur de votre bouche après avoir mangé de l’ail, partez du principe que les cellules cancéreuses en on horreur aussi ! La consommation régulière d’ail empêche la multiplication des cellules de ce type et permet de réduire considérablement les cancers de type sein, ovaires, estomac, côlon, gorge. C’est un antiseptique  intestinal et pulmonaire, un bactéricide en usage à la fois interne et externe, un antiparasitaire, L’ail possède aussi des propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires, antifongiques et antivirales.

Bon pour le coeur

L’ail fait parti des aliment protégeant le coeur selon l’American Heart Association. En manger permet de diminuer les taux de cholestérol et de triglycérides sanguins. Néanmoins la consommation d’ail dans ce cas doit être quotidienne. Nous vous conseillons comme d’habitude d’adopter une alimentation saine, équilibrée et dépourvue d’aliments transformés.

Qu’est ce que l’ail ne fait pas ?

On pourrait légitimement se poser la question. Savez-vous que l’ail est bon pour vos courbes? En plus d’être faible en calorie, il aide a en brûler. En plus il a un pouvoir de satiété important, c’est toujours bon à prendre quand on veut garder la ligne. L’ail est un vermifuge, un fébrifuge, un antigoutteux, un antispasmodique, et permet de ralentir le pouls.

Comment supprimer le l’haleine d’ail ?

Alors je sais ce que vous allez dire, nous avons quand même sacrement mauvaise haleine après avoir mangé de l’ail, mais ce n’est pas grave, le problème est surtout pour les autres. Je rigole, vous souhaitez vraiment faire disparaitre cette odeur d’ail après le repas parce que vous avez un rendez-vous important ? Plusieurs aliments peuvent neutraliser cette odeur comme une pomme, du persil, croquer quelques grains de café, de cumin, ou d’anis. Je l’accorde, le plus simple c’est la pomme !

Utiliser l’ail dans vos recettes

L’ail se conserve quelques mois à l’abri de la lumière et à température ambiante. Si vous l’avez coupé il faut le consommer par contre assez rapidement. En cuisine pensez surtout à dégager le germe ce qui aura pour effet de le rendre plus digeste. Plus vous couperez l’ail finement, plus il en dégagera de saveur. L’ail peut se cuisiner aussi au four, pour accompagner les viandes et légumes, prenez une gousse et dégager les premières feuilles, puis disposez les dans un plat arrosé d’huile d’olive. Vous pouvez aussi les confire, dans une casserole avec toujours de l’huile d’olive mais aussi des herbes aromatiques, à feu doux pendant 30 minutes.

Tags: